L’Association des Amis de l’ ARBORETUM DE LA TUILLIÈRE’

Association à la gestion et à l’exploitation de l’Arborétum de La Tuillière, 19310 Ayen (France)

Cliquez ici pour le: bulletin d’adhesion
Cliquez ici pour la lettre de recrutement:

Adhérent: 7,50  € par personne, il n’y a pas d’adhésion « couple »
Adhérent pour la vie: 100,-  € par personne
Les enfants de moins de 25 ans peuvent adhérer gratuitement en tant que « adhérent familiale ».
La période d’adhésion court du 1 Janvier au 31 Décembre.

Effectuez un virement de au compte 41020022899 (Assoc. Les amis de l’arborétum de La Tuillière) Coopabanque (BIC : CCOPFRPPXXX ; IBAN : FR76 4255 9000 6941 0200 2289 931)
L’associoation comprend la gestion et l’exploitation de l’arborétum. L’immobilier et les parcelles ne sont pas inclus dans la fondation.

Objectif de l’Association
1. Gestion et exploitation de l’arborétum de ‘La Tuillière’
2. La conservation des espèces et l’approfondissement de la connaissance sur les arbres et les arbustes, ainsi que la préservation de la biodiversité
3. L’éducation des visiteurs sur la nature et sur l’environnement
4. La compensation carbone
5. Un point d’information pour les projets de développement durable

La conservation des espèces et l’approfondissement de la connaissance des arbres et arbustes, ainsi que la préservation de la biodiversité.
Les arborétums possèdent traditionnellement une grande variété d’arbres et d’arbustes indigènes et exotiques. Ils représentent une importante biodiversité génétique. Cette biodiversité demande d’être conservée et utilisée pour des études sur l’adaptation évolutionnaire aux conditions climatiques. Aux Pays-Bas la majorité d’arborétums universitaires a été éliminée pour des raisons financières et il est grand temps qu’au niveau politique on se rende compte que la perte de connaissance est irréversible.
De ce point de vue il est très important que l’Arborétum de ‘La Tuillière’ persiste et qu’il continue d’élargir la gamme d’arbres.
Pendant l’hiver 2010-2011, environ 250 différents espèces d’arbres et d’arbustes seront plantés et ensuite chaque année on ajoutera environ 50 à 100 nouveaux arbres.
Au moins deux fois par an, un dendrologiste et un pépiniériste donneront des conseils sur la plantation et l’entretien. Tous les ans on échangera les expériences avec les responsables des autres arborétums et parcs botaniques et il y aura entre des pépiniéristes et les propriétaires un échange de graines, de semis et de boutures.

L’éducation de la nature et de l’environnement.
On demande un tour guidé permettra aux visiteurs d’apprendre les caractéristiques particulières des arbres et des arbustes au fil des saisons.
Au moins une fois par an il y aura un projet éducatif pour les enfants et leurs parents de la commune.
Les campeurs et les invités, qui séjournent dans les différentes maisons sur le terrain, recevront une visite guidée dans l’arborétum et une information sur les sujets de développement durable. On les sensibilisera également au triage des déchets.
Ils auront une visite dans le jardin potager avec des informations sur le jardinage biologique. Ils recevront en outre des informations sur le réchauffement climatique et la compensation carbone.

La compensation carbone
Les visiteurs de l’arborétum seront invités à contribuer volontairement à la lutte contre le réchauffement climatique et la réduction de CO2 sur la terre. Ils auront l’occasion de compenser leurs voyages en achetant des arbres pour l’arborétum. A base des critères de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) on précisera le nombre d’arbres pour compenser le CO2. www2.ADEME.fr

Point d’information pour projets durables
Les personnes qui s’intéressent à un certain nombre d’exemples de durabilité et qui aimeraient les voir en fonction, peuvent visiter le terrain et le chalet écologique en bois certifié. Ils verront comment fonctionnent une toilette sèche, comment on peut installer soi-même des panneaux photovoltaïques et comment on peut faire un toit vert.